Risque mouvements de terrain

 

Le terme mouvements de terrain regroupe plusieurs types de phénomènes bien différents : les affaissements et les effondrements liés aux cavités souterraines ; les éboulements et les chutes de pierres et de blocs ; les glissements de terrain ; le retrait-gonflement des sols argileux…
Ces mouvements, plus ou moins rapides, du sol et du sous-sol interviennent sous l’effet de facteurs naturels divers comme de fortes précipitations, une alternance de gel et dégel, des températures très élevées ou sous l’effet d’activités humaines touchant aux terrains comme le déboisement, l’exploitation de matériaux ou les travaux de terrassement.
Si ces mouvements restent ponctuels, ils constituent un risque majeur en raison des conséquences lourdes, matérielles et humaines, qu’ils peuvent entraîner. Au plan mondial, les mouvements de terrain causent chaque année la mort de 800 à 1 000 personnes.
En France, ce risque concerne environ 7 000 communes et présente, pour un tiers d’entre elles, un niveau de gravité fort. Même s’il est parfois difficile de détecter ces phénomènes et de déterminer le moment où ils vont se déclencher, il est possible de limiter leurs conséquences en prenant des mesures de prévention. Elles consistent notamment à informer la population, à surveiller les zones sensibles, à prendre en compte le risque dans l’urbanisme et à réaliser des travaux de prévention.
Les citoyens habitant ou fréquentant les zones soumises à des mouvements de terrain doivent s’informer sur les risques encourus, respecter les règles de prévention et suivre les consignes en cas d’alerte.

Définition du risque

Le risque est la rencontre d’un phénomène aléatoire (ou aléa) et d’un enjeu exposé à ce phénomène aléatoire.

Quels sont les types de mouvement de terrain ? (source MTES)

Les effondrements de cavités souterraines :  l’évolution des cavités souterraines naturelles (dissolution des roches du sous-sol) ou artificielles (carrières et ouvrages souterrains) peut entraîner l’effondrement du toit de la cavité et provoquer en surface une dépression généralement de forme circulaire.

Les écroulements et les chutes de blocs : l’évolution des falaises et des versants rocheux engendre des chutes de pierres (volume inférieur à 1 dm3), des chutes de blocs (volume supérieur à 1 dm3), des éboulements (volume supérieur à 100 m3) ou des écroulements en masse (volume pouvant atteindre plusieurs millions de m3).

Les glissements de terrain se produisent généralement en situation de forte saturation des sols en eau. Ils peuvent mobiliser des volumes considérables de terrain, qui se déplacent le long d’une surface de rupture.

Les tassements et les affaissements : certains sols compressibles peuvent se tasser sous l’effet de surcharges  (constructions, remblais) ou en cas d’assèchement (drainage, pompage).

Le retrait-gonflement des argiles : Les variations de  la quantité d’eau dans certains terrains argileux produisent des gonflements (période humide) et des tassements (périodes sèches). Pour en savoir plus sur le phénomène dans le département du Bas-Rhin, rubrique Prévention des risques naturels et technologiques

Les coulées boueuses sont caractérisées par un  transport de matériaux sous forme plus ou moins fluide. Elles se produisent sur des pentes, par dégénérescence de certains glissements  avec afflux d’eau (NB : ne pas confondre avec les Coulées d’Eaux Boueuses)

Les laves torrentielles, phénomènes se produisant dans  les lits des torrents au moment des crues, sont caractérisées par une concentration en matériau solide très élevée ressemblant plus à l’écoulement d’une pâte que d’un liquide à proprement parler.
 
Dans le département du Bas-Rhin, plusieurs sites sont soumis à des mouvements de terrain et font l’objet d’études et de dispositions en matière d’urbanisme et de construction.
    Eschbourg-Graufthal (chutes de blocs)
    Lochwiller (anhydrite)
    Niederhaslach-Oberhaslach (cavités)
    Eurométropole de Strasbourg (cavités)

Pour en savoir plus :

https://www.georisques.gouv.fr/dossiers/mouvements-de-terrain#/
https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/mouvements-terrain
Le plan national cavités
Plaquette du ministère sur les mouvements de terrain