Sécurité routière

"Bien vu ensemble" - Etre visible lorsqu'on est encore plus vulnérable au moment du changement d'heure

 
 
Opération "Bien vu ensemble" - Etre visible lorsqu'on est encore plus vulnérable

Le passage à l’heure d’hiver est synonyme d’une augmentation importante du nombre de victimes d’accidents de la circulation, notamment parmi les piétons et les cyclistes. En effet, la nuit tombant une heure plus tôt, ces derniers sont moins visibles.

Chaque année, le passage à l’heure d’hiver provoque un pic d’accidentalité routière de +47 % pour les piétons en fin de journée.

Dans le Bas-Rhin, l’opération Bien vu ensemble mise en place par l’État en partenariat avec la Fédération nationale des syndicats d’agents généraux d’assurance (Agéa) a été mise en œuvre jeudi 26 octobre dans les gares de Strasbourg, Sélestat, Saverne, Haguenau et  Molsheim afin de sensibiliser les piétons et cyclistes à la nécessité d'être bien vu des automobilistes. Des kits de visibilité comprenant un gilet, un sac-à-dos et un brassard réfléchissants ont été seront distribués.

 Quelques consignes à respecter pour être visibles :

Piétons :

Pour traverser, assurez-vous que les feux de signalisation, la visibilité et la distance des véhicules le permettent. Soyez prudents : traverser n’est jamais sans risque.

Cyclistes :

De nuit comme de jour, l’éclairage est obligatoire en cas de visibilité insuffisante. Privilégiez de préférence des vêtements de couleur claire et portez un casque et un gilet munis de systèmes rétro-réfléchissant la nuit ou lorsque la visibilité est insuffisante.

Automobilistes :

Tenez compte des usagers plus vulnérables. Adaptez votre vitesse en fonction des usagers rencontrés, du lieu traversé et des circonstances climatiques.

Ecartez-vous d’au moins un mètre des trottoirs, des vélos et des bus à l’arrêt.