Sécurité publique

Les manifestations prévues le 26 janvier doivent être déclarées

 
 
Les manifestations prévues le 26 janvier doivent être déclarées

Le droit de manifester, droit fondamental protégé par la loi, doit s’exercer dans un cadre légal, permettant de garantir la sécurité des personnes et des biens. Une déclaration est nécessaire à cet effet.

De nouveaux appels à manifester le 26 janvier circulent sur les réseaux sociaux. Or, aucun rassemblement n’a pour l’heure été déclaré officiellement.

Jean-Luc Marx, préfet de la région Grand Est, préfet de la zone de défense et de sécurité Est, préfet du Bas-Rhin, rappelle que le droit de manifester, droit fondamental protégé par la loi, doit s’exercer dans un cadre légal, permettant de garantir la sécurité des personnes et des biens.

Il demande donc à nouveau aux auteurs des appels à manifester de prendre contact sans délai avec la Préfecture afin d’identifier le lieu ou l’itinéraire permettant d’organiser et d’encadrer les rassemblements.

Jean-Luc Marx rappelle également que la participation à une manifestation publique est un droit fondamental, mais n’exonère pas les participants de leurs responsabilités civiles en cas de dommages causés, voire pénales dans le cas, par exemple, de la mise en danger de la vie d’autrui.

Les forces de l’ordre seront pleinement mobilisées samedi, comme depuis le début du mouvement, pour assurer la protection des manifestants et du public en général.

Comment déclarer une manifestation?

Suivant les indications de notre page dédiée en cliquant > ici .