Politique de l'emploi

Mobilisation pour l'emploi: 2 engagements signés pour l'insertion professionnelle et l'apprentissage

 
 
Mobilisation pour l'emploi: 2 engagements signés pour l'insertion professionnelle et l'apprentissage

Jean-Luc Marx et les partenaires locaux de l'emploi ont signé deux engagements pour développer l'emploi sur le chantier du contournement ouest de Strasbourg et dans le secteur du bâtiment

Les pouvoirs publics mobilisés pour l’emploi dans le Bas-Rhin :

Les pouvoirs publics locaux sont pleinement mobilisés localement pour mettre en œuvre la politique de l’emploi de la manière la plus adaptée, en veillant à prendre en compte les besoins de notre territoire et ses réalités économiques.

Le 3 avril, la réunion du service public de l’emploi départemental (SPED), organe collégial de coordination la politique de l’emploi, a été exceptionnellement délocalisée dans le restaurant d’insertion social et solidaire des 7 pains,emblématique des dispositifs d’insertion vers l’emploi développés localement.

SPED

Réunion du SPED

7 pains

Visite du restaurant d'insertion social et solidaire des 7 pains

À l’issue, Jean-Luc Marx, préfet de la région Grand Est du Bas-Rhin, Vanessa Wagner, conseillère régionale du Grand Est, Frédéric Bierry, président du Département du Bas-Rhin et Claude Rouillon, directeur territorial du Bas-Rhin de Pôle emploi ont signé deux engagements en faveur de l’accès à l’emploi dans le Bas-Rhin :

Insertion dans l'emploi grâce au chantier du contournement ouest de Strasbourg

 

Les partenaires ont signée une convention avec Marc Bouron, président d’Arcos (société concessionnaire de Vinci Autoroutes) et André Griebel, directeur de Socos (groupement d’entreprises de conception et de construction) pour l’insertion dans l’emploi de publics fragiles et en difficulté sur le chantier de l’autoroute de contournement ouest de Strasbourg.

La conclusion de cette convention doit permettre de répondre aux besoins de main-d’œuvre qualifiée exprimés par les sociétés SOCOS et ARCOS sur le chantier du GCO, tout en facilitant l’insertion des publics fragiles par le biais de formations adaptées.

Près de 600 personnes œuvrent directement sur le chantier du contournement ouest de Strasbourg actuellement. Au pic de l’activité, en 2019 et 2020, 800 collaborateurs seront mobilisés.

Parmi les recrutements effectués et à venir dans le bassin d’emploi local, le contrat liant Arcos et l’État prévoit notamment une clause d’insertion professionnelle très volontariste. Ainsi 7,5 % du volume horaire total, soit environ 230 000 heures, sera proposé à des personnes éloignées de l’emploi.

jeunes

Echange avec Jérémy et Abdel, tous deux formés et recrutés sur le chantier du contournement ouest de Strasbourg

signature GCO

Signature de la convention entre les partenaires et les sociétés Arcos et Socos en charge de la construction du contournement ouest de Strasbourg

Apprentissage et professionnalisation de jeunes issus des quartiers prioritaires dans le secteur du bâtiment

Les partenaires ont également signé une déclaration d’intention avec Jean-Luc Wiedemann, Président de la Fédération française du bâtiment (FFB) dans le Bas-Rhin, pour favoriser l’accès aux entreprises du secteur aux jeunes et demandeurs d’emploi issus des quartiers prioritaires de la politique de la Ville par le biais de contrats d’apprentissage ou de professionnalisation.

Dans un contexte économique de reprise de l’activité du Bâtiment, les entreprises du secteur peinent en effet encore trop souvent à recruter et nombre d’offres d’emploi ne trouvent pas preneur.

Pour apporter des réponses concrètes à cette problématique, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, Jacques Mezard, ancien ministre de la Cohésion des territoires, Monsieur Julien Denormandie, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement et Jacques Chanut, président de la Fédération Française du Bâtiment ont lancé au niveau national le 18 juillet 2018, l’opération « 15 000 Bâtisseurs » avec pour objectif de favoriser l’accès aux entreprises du secteur à 15 000 jeunes et demandeurs d’emploi issus des quartiers prioritaires au titre de la politique de la Ville.

La FFB 67 et les services de l’État ont souhaité décliner les objectifs de la convention nationale dans le Bas-Rhin. En effet, chaque année, le Bâtiment connaît dans le Bas-Rhin des besoins de recrutements avec environ plus de 1 800 postes à pourvoir par an, dont les deux tiers concernent des emplois d’ouvriers qualifiés.

signature FFB

Signature de la convention avec la FFB 67

Ces conventions partenariales s'inscrivent pleinement dans l'esprit du service public de l'emploi : initier et mettre en œuvre de manières concertée des projets à fort enjeux territoriaux en termes d’emploi.