Environnement

Hamsters communs : une évolution favorable relevée lors du comptage de terriers du printemps 2019

 
 
Hamsters communs : une évolution favorable relevée lors du comptage de terriers du printemps 2019

Durant les mois d’avril et mai 2019, l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) a réalisé le dénombrement des terriers de hamsters communs (cricetus cricetus) dans les zones de présence de l’espèce sur 18 communes du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.

Le comptage des terriers en sortie d’hibernation des animaux, par une méthode semi-exhaustive, ne correspond pas directement au nombre de hamsters, mais constitue un indice de l’abondance de l’espèce.

Les résultats du printemps 2019 confirment une évolution positive des populations avec 722 terriers recensés contre 709 en 2018, 523 en 2017 et 400 en 2016.

Ces résultats en hausse sont le fruit d’une collaboration dynamique entre les partenaires impliqués dans la préservation de l’espèce : la profession agricole, les communes concernées, la Région Grand Est, les associations de protection de l’environnement ainsi que l’État et son opérateur l’ONCFS .

En particulier, la profession agricole s’est fortement engagée ces dernières années dans un dispositif de contractualisation collective avec l’État, unique sur le plan national, pour améliorer l’habitat du hamster commun à travers des mesures agro-environnementales climatiques collectives.

Dans certains secteurs tels que celui de Geispolsheim, cet engagement collectif a permis d’atteindre un taux de cultures favorables (céréales à paille et luzerne) très élevé (37 % recensé en moyenne) associé à un maillage de parcelles adapté aux capacités de déplacement de l’espèce.

Toutefois, si les effectifs progressent régulièrement et sont encourageants, la population reste encore fragile. Aussi, il convient de poursuivre les actions en faveurs de l’espèce pour atteindre l’objectif que s’est fixé l’État français d’une population de 2 terriers par ha sur une surface non fragmentée de 600 ha (objectif correspondant à une population viable).

L’objectif du nouveau plan national d’actions (PNA) en faveur du hamster commun et de la biodiversité de la plaine d’Alsace pour la période 2019 à 2028, coordonné par la DREAL Grand Est, est bien de poursuivre les efforts engagés pour préserver cette espèce emblématique et, par voie de conséquence, toute la petite faune de plaine. Sa mise en œuvre mobilisera l’ensemble de partenaires engagés avec détermination dans la préservation de l’espèce.