Les partenaires du projet « Marge » pour la première fois en immersion à Strasbourg

 
 
Les partenaires du projet « Marge » pour la première fois en immersion à Strasbourg

La coopération transfrontalière est un enjeu majeur pour la région Grand Est et le département du Bas‐Rhin, que ce soit dans les domaines de l’emploi, de l’aménagement du territoire, de l’environnement ou encore de la sécurité.

Pour répondre aux défis posés par les quartiers prioritaires, l’État et les collectivités territoriales françaises, allemandes et suisses ont choisi de développer également leur coopération en matière de politique de la ville et ont créé le projet « Marge » en 2017.

"Marge", un projet de coopération réunissant 3 pays et 9 quartiers
 Marge est un projet d’échange, de recherche et de formation autour de 9 quartiers prioritaires du Rhin supérieur.
 Porté par l’École supérieure en travail éducatif et social (ESTES) de Strasbourg et co‐piloté par la FachhochschuleNordwestschweiz de Bâle et la Katholische Hochschule de Freiburg, ce projet rassemble plus de 20 partenaires français, allemands et suisses.

Une coopération pour favoriser le transfert de bonnes pratiques dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville
L’objectif de cette coopération est de promouvoir une connaissance mutuelle et un échange de méthodes et de pratiques entre les trois pays du Rhin supérieur.

Cette coopération trinationale s’appuie en particulier sur trois actions : 

  •  Développer un échange systématique et un transfert entre les professionnels et les acteurs locaux pour la diffusion des pratiques et des projets innovants de part et d’autre du Rhin
  • Développer un programme trinational de formation continue en matière de développement social urbain pour la transmission de compétences transfrontalières.
  • Déployer une recherche transfrontalière permettant d’analyser et de documenter l’ensemble du projet.

Première immersion allemande et suisse au cœur du quartier Neuhof‐Meinau
Les 12 et 13 juin, la France accueillait pour la première fois à Strasbourg ses partenaires allemands et suisses pour une immersion au cœur du quartier politique de la ville NeuhofMeinau.
Une table-ronde organisée le 13 juin à la Préfecture et présidée parJean‐LucMarx, préfet de la Région Grand Est, préfet du Bas ‐Rhin, a conclu ces deux journées d’échanges et de coopération.

Les partenaires allemands et suisses du projet ont pu prendre connaissance des actions et réalisations entreprises dans différents domaines : rénovation urbaine et cadre de vie, emploi, accès à la culture, éducation citoyenne et lien social.

Et la suite de la coopération ?
Dès le 14 juin, la ville de Suhr en Suisse (canton Bâle‐campagne) a, à son tour, accueilli une délégation de travailleurs sociaux, d’élus ainsi que la sous‐préfète chargée de la politique de la ville pour une série de visites. Un prochain programme d’échanges avec la ville de Weingarten, dans la périphérie de Fribourg est programmé pour le mois de juillet.
Ces échanges devraient permettre, dès 2019, de transférer dans les quartiers pilotes, des pratiques innovantes inspirées des dispositifs voisins.