La démarche Écoquartiers du Ministère du Logement et de l’Égalité des Territoires (MELT)

 
 

L’écoquartier est porteur d’une économie sobre, verte, innovante et inclusive. Il est donc le lieu de la transition écologique vers la ville durable.

En France, le secteur du bâtiment est le plus énergivore, devant l’agriculture, l’industrie ou encore les transports. À lui seul, il représente 43 % du total d’énergie primaire consommée et 23 % de nos émissions de gaz à effet de serre.

L’écoquartier est porteur d’une économie sobre, verte, innovante et inclusive. Il est donc le lieu de la transition écologique vers la ville durable.

Les écoquartiers sont fondés sur une gestion responsable des ressources locales (sobriété et efficacité), producteurs d’énergies renouvelables, et intégrés dans la ville existante.

Ils ont une empreinte carbone limitée, bénéficient d’infrastructures de transport et de services, et contribuent à la lutte contre l’ "artificialisation" des sols et l’étalement urbain.

Par ailleurs, ces opérations d’aménagement urbain se distinguent des opérations plus classiques sur les points suivants :

■  Elles respectent les principes du développement durable : tout en utilisant une gestion responsable des ressources, l’écoquartier doit s’intégrer dans la ville existante et le territoire qui l’entoure, tout en participant au dynamisme économique. Il propose des logements pour tous et de tous types, respectueux du vivre ensemble et de la mixité sociale. Il offre les outils de concertation pour une vision partagée avec les acteurs de l’aménagement et les habitants, dès la conception du quartier.

■  Elles s’adaptent aux caractéristiques du territoire : l’écoquartier s’appuie sur les ressources locales, qu’elles soient paysagères, urbaines, humaines ou environnementales.

■  Elles sont suivies et évaluées selon des critères et des indicateurs transparents : la démarche écoquartier est adossée à une charte de 20 engagements et chaque projet est ensuite suivi et évalué au regard de 20 critères d’évaluation (pour les engagements liés au contexte ou à la qualité des pratiques des acteurs) et 20 indicateurs chiffrés (pour les engagements liés à des enjeux nationaux mesurables).

Depuis le 09 septembre 2013, 13 opérations sur le territoire national ont été labellisées "Écoquartier" et 32 opérations sont lauréates de la mention "Engagé dans la labellisation".

Les 13 opérations labellisées aujourd’hui représentent 18 313 logements, dont plus de la moitié sont des logements sociaux. Les opérations "engagées dans la labellisation" prévoient 60 882 logements supplémentaires.

Dans le Bas-Rhin, l’opération Danube à Strasbourg est "engagée dans la labellisation".

La localisation de l’ensemble des opérations est représentée sur la carte Écoquartiers 2013 .

À consulter :