Noyades et accidents liés à la baignade

 
 
Pour se baigner en toute sécurité

Les noyades font de nombreuses victimes chaque année en France quelle que soit la masse d’eau où se déroule la baignade. Pour mémoire, il s’agit de la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.

L’enquête NOYADES 2018 a ainsi mis en évidence une augmentation de 30 % du nombre de victimes par noyade accidentelle (1649) par rapport à celle de 2015 (1266). Le contexte des fortes chaleurs durant l’été 2018 peut expliquer cette évolution surtout observée chez les moins de 13 ans (600 en 2018 contre 338 en 2015).

Toutefois, le nombre de noyades accidentelles suivies de décès ont connu une baisse de 6,9 % entre les enquêtes NOYADES 2015 et 2018 (406 en 2018 contre 436 en 2015).

L'application de recommandations simples comme l'apprentissage de la nage, la surveillance des enfants en piscine par un adulte, la prise en compte de son niveau physique avant la baignade ou le respect des zones de baignade autorisées permettrait d'éviter certains accidents.

L’année 2020, marquée par la fermeture des différents établissements pour cause de pandémie, a pu empêcher l’apprentissage de la nage dans le cadre scolaire et rendre plus prégnante que d’ordinaire la vulnérabilité de certain public, mal préparé aux activités de baignade.

A l’approche de l’été, il est impératif que tous les acteurs concernés mettent leurs efforts en commun pour réduire le nombre de ces accidents.

 Les affiches intitulées: "se baigner en toute sécurité ", "signalétique des baignades ", "Attention aux noyades des enfants " ainsi que "baignades, attention en cas de fortes chaleurs " ont pour objectif la sensibilisation du grand public aux risques liés à la baignade et aux mesures élémentaires de protection à prendre pour les prévenir.

Pour en savoir plus :

■  Consultez les résultats des enquêtes noyades sur le site de Santé Publique France

■  Rendez-vous sur le site de l'enquête Noyade 2021