Campagne de prévention sécurité le long du Rhin

 
 
Campagne de prévention sécurité le long du Rhin

 
 
 

Le public de promeneurs, baigneurs, pêcheurs, plongeurs ou pratiquants de sports en eaux vives peut être confronté à plusieurs types de risques à proximité des ouvrages hydrauliques exploités par EDFÉlectricité de France Hydro Est sur le Rhin.

 


Depuis le début de l’année 2021, les personnels d’EDFÉlectricité de France et les services de secours ont porté assistance à plusieurs personnes en difficultés :

- une fillette a fait une chute à l’eau sur le barrage de Strasbourg le 21 février 2021.
Les berges du Grand canal d’Alsace et du Rhin canalisé sont constituées de dalles pouvant être recouvertes d’un dépôt visqueux empêchant une personne de remonter sur la berge. La présence d’escaliers à intervalle régulier n’est efficace que pour des nageurs aguerris habitués à l’eau froide et l’interdiction de baignade est rappelée par la présence de panneaux signalétiques de couleur jaune.

- sur les îles du Rhin subsistent des vestiges d’anciens bras morts ou de trous d’eau présentant les même dangers que toutes les eaux dormantes.

- le niveau d’eau sur le Vieux-Rhin entre Kembs et Strasbourg peut varier très rapidement à tout moment dans le cadre du fonctionnement normal des ouvrages d’EDF Hydro Est ou suite aux variations des conditions climatiques.
Les imprudents pourraient alors être surpris par une montée des eaux et un courant violent les empêchant de rejoindre la rive. Par exemple, le 23 mai 2021 les secours allemands sont intervenus pour évacuer 8 personnes isolées sur la barre d’Istein à 4 kms à l’aval du barrage de Kembs (68).

 

La noyade de quatre personnes le 30 mai 2019 à l’aval du barrage de Gerstheim au niveau du premier seuil de déversement sur le Vieux-Rhin suite au chavirage d’un canot pneumatique dans une zone « interdite à la pêche, à la baignade et aux activités nautiques », rappelle que le non respect des règles de sécurité et des interdictions en vigueur peut conduire à des évènements tragiques.

 

EDF Hydro Est emploie, comme à chaque période estivale, des « hydroguides » qui réalisent une campagne de prévention directement auprès des usagers des cours d’eau en respectant les gestes barrières.

Cette campagne estivale « calme apparent – risque présent » vient compléter directement les actions de prévention réalisées dans les établissements scolaires sous forme d’ateliers pédagogiques visant à éclairer les élèves sur les énergies, les enjeux climatiques et à les sensibiliser à la vigilance nécessaire aux abords des ouvrages et cours d’eau.

Plus d'informations sur le site d'EDF