Connaissance de la langue française : réforme entrant en vigueur le 11 août 2020

 
 

À compter du 11 août 2020 (cachet de la poste faisant foi), tout postulant à la nationalité française devra justifier d’un niveau de langue française égal au niveau B1 oral et écrit du cadre européen commun de référence pour les langues (CERL).


Justificatifs acceptés comme preuve du niveau B1 oral et écrit :

- un diplôme français à partir du niveau du diplôme national du brevet  ( Liste des principaux diplômes acceptés )

- tout diplôme sanctionnant un niveau au moins égal au niveau 3 de la nomenclature nationale des niveaux de formation

Si vous avez un certificat de qualification professionnelle ou un titre professionnel, vous pouvez vérifier le niveau de formation sur le site : https://www.francecompetences.fr/recherche_certificationprofessionnelle/

- un diplôme attestant un niveau de connaissance de la langue française au moins équivalent au niveau B1 (DELF B1, DALF…)

- une attestation délivrée depuis moins de 2 ans à l’issue d’un test linguistique certifié : Test de connaissance du français (TCF) ou test d’évaluation du français (TEF)

ATTENTION :  il faut bien fournir une attestation d’un test comportant les 4 épreuves suivantes :

- compréhension orale  - compréhension écrite

- expression orale        - expression écrite

et attestant soit d’un niveau global égal ou supérieur au B1 oral et écrit, soit, pour chacune des 4 épreuves, un niveau égal ou supérieur au B1.

Vous trouverez la liste des centres d’examen dans le document suivant

ou sur les sites suivants :

https://www.ciep.fr/tcf-anf

https://www.lefrancaisdesaffaires.fr/tests-diplomes/test-evaluation-francais-tef/tef-naturalisation/


Dans quels cas suis-je dispensé de produire un justificatif ?

- les réfugiés âgés de plus de 70 ans et résidant en France depuis plus de 15 ans sont dispensés de produire un justificatif

- si vous êtes titulaire d’un diplôme délivré par un pays francophone : vous pouvez produire votre diplôme et l’attestation de comparabilité délivrée par l’ENIC-NARIC

Liste des pays concernés : Algérie, Belgique, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Canada, Centrafrique, Comores,Congo (Brazzaville), Congo (Kinshasa), Côte d'Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée, Guinée équatoriale, Haïti, Luxembourg, Madagascar, Mali, Maroc, Monaco, Niger, Rwanda, Sénégal, Seychelles, Suisse, Tchad, Togo, Tunisie, Vanuatu.

ATTENTION :  l’attestation de comparabilité doit préciser que les études ont été suivies en français et que le diplôme correspond au moins au niveau 3 de la nomenclature nationale des niveaux de formation

Pour demander une attestation de comparabilité, rendez-vous sur le site de France éducation international https://www.ciep.fr/enic-naric-menu/particulier

- si votre état de santé ou votre handicap ne permet pas d’évaluer votre niveau linguistique, vous devez fournir, lors du dépôt de votre demande, un certificat médical.

ATTENTION :  seul sera accepté le certificat médical dont le modèle a été fixé par l’arrêté du 17 juillet 2020. Vous pouvez télécharger directement le modèle

Les attestations délivrées par l’OFII ne sont pas acceptées.

Les diplômes de formation aux premiers secours et le BAFA ne seront plus acceptés.