Evacuation du squat Bugatti à Eckbolsheim

 
 
Evacuation du squat Bugatti à Eckbolsheim

En exécution de la décision de justice du tribunal judiciaire de Strasbourg du 10 juillet, la préfète du Bas-Rhin a procédé le 21 octobre à l’évacuation du squat Bugatti.

L’opération s’est déroulée dans le calme en présence des services du groupement de Gendarmerie départementale, du Service départemental d’incendie et de secours du Bas-Rhin, de la direction départementale de la cohésion sociale, de l’agence régionale de santé et d’interprètes.

Les associations de la protection civile - Croix Rouge, Fédération française de sauvetage et de secourisme et Croix Blanche – ont été mobilisées durant toute l’opération.

Les occupants présents sur les lieux, soit 145 personnes dont 125 personnes isolées, ont été évacués vers deux sites, l’ancien hôpital militaire Lyautey et l’hôtel Ibis à Lingolsheim, dans des bus mis à disposition par la Compagnie des Transports Strasbourgeois (CTS).

Une seule personne a été évacuée vers le Centre d’hébergement sanitaire en raison de son état de santé.

L’ensemble des personnes font l’objet d’une évaluation de leur situation administrative et se verront proposer un hébergement adapté : par le biais de l’Office français de l’immigration et de l’intégration pour les personnes en demande d’asile et par le SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation (service intégré d’accueil et d’orientation) pour les autres.

Les lieux libérés de toute occupation illicite ont été rendus au propriétaire.