Prévention des risques naturels et technologiques

 

Les catastrophes qu'elles soient d'origine naturelle ou anthropique font régulièrement de nombreuses victimes dans le monde.

Leur violence et leurs conséquences sont heureusement plutôt modérées sur le territoire français et en Alsace. Il n'en demeure pas moins qu'elles peuvent survenir et mettre en danger des vies humaines.

La configuration topographique et géologique de l'Alsace, plaine d'effondrement entre les massifs des Vosges et de la Forêt Noire, soumet l'intégralité de la région aux risques naturels. Toutes les communes alsaciennes sont concernées par le risque sismique et 60% d'entre elles présentent un risque d'inondation. Par ailleurs, l'Alsace présente de nombreux ouvrages hydrauliques sur son territoire : barrages de retenue, ouvrages du Rhin, digues de protection contre les inondations le long de l'Ill et du Rhin.

Les coulées d'eaux boueuses et les risques de mouvements de terrains concernent respectivement 30 à 40 % des communes alsaciennes.

Plus de 80% des communes d'Alsace ont été concernées par un arrêté de catastrophe naturelle depuis 1982 (hormis les arrêtés liés aux tempêtes de décembre 1999). Les dégâts économiques potentiels des inondations peuvent être considérables.

Le département du Bas-Rhin est ainsi soumis à divers risques naturels (inondation, séismes, mouvements de terrain, feux de forêt etc...) mais également à des risques technologiques liés aux activités humaines qui s'y développent et aux déplacements générés par ces derniers, et dans certains secteurs à des risques miniers.

Les risques naturels et technologiques sont gérés par différents services de l'État selon leur domaine de compétence : la Direction Départementale des Territoires (DDTDirection départementale des territoires) du Bas-Rhin, la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement) Grand Est et la Préfecture  du Bas-Rhin.