Le titre de séjour pour recherche d'emploi après un master

 
 

Le ressortissant étranger, titulaire d’une carte de séjour portant la mention « étudiant », qui a achevé un cycle de formation et obtenu un diplôme au moins équivalent à un master, et qui souhaite compléter cette formation par une première expérience professionnelle peut bénéficier d’un titre de séjour de séjour (sauf conditions spécifiques liées aux accords bilatéraux avec le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, le Congo, le Gabon, l'Ile Maurice, le Sénégal et la Tunisie).
La demande doit être déposée au plus tard quatre mois avant l’expiration de la carte de séjour temporaire « étudiant ».
Elle ne concerne pas les étudiants algériens.

Ce titre de séjour permet de rechercher un emploi et, le cas échéant, d’exercer un emploi en relation avec sa formation et assorti d’une rémunération supérieure à 1,5 fois le montant du SMICSalaire minimum interprofessionnel de croissance.

Jusqu’à la conclusion d’un contrat de travail en lien avec son diplôme, le ressortissant étranger titulaire de titre pour recherche d'emploi, peut exercer une activité quelle qu’elle soit dans la limite de 60% de la durée de travail annuelle, soit 452 heures sur une période de six mois.
Dès lors qu’il a conclu un contrat en relation avec son diplôme, il peut travailler à temps plein. Dans les 15 jours suivant la conclusion du contrat, il doit déposer une demande de carte de séjour temporaire « salarié » à la Préfecture. La demande sera examinée par la DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi sans opposition de la situation de l’emploi.