Crit'Air: tout savoir sur la circulation différenciée lors des pics de pollution

 
 
Crit'Air: tout savoir sur la circulation différenciée lors des pics de pollution




■ Liens vers les brochures de présentation : FR - DE - ENG
■ Pour être informé du déclenchement de la circulation diff. : www.strasbourg.eu/alerte-air

■ Pour suivre l’évolution de la qualité de l'air sur le Grand Est : http://www.atmo-grandest.eu/
■ Pour obtenir le certificat, munissez-vous de votre carte grise et demandez-le sur : www.certificat-air.gouv.fr

Le service Crit'Air est joignable par téléphone du lundi au vendredi (9h-17h), en composant le 0800 97 00 33 (appel gratuit).
Il est aussi possible de commander par voie écrite et de payer par chèque bancaire.
Une fois acquis, ce certificat reste valable aussi longtemps qu’il est lisible.

Pour connaître votre éligibilité au bonus écologique et à la prime à la conversion : www.primealaconversion.gouv.fr

La plate-forme téléphonique est joignable du lundi au vendredi (9h-18h), en composant le 0800 74 74 00 (appel gratuit).

L’air : une problématique transversale, transfrontalière et actuelle

La pollution atmosphérique est un enjeu de santé publique majeur qui a également un impact sur la qualité de vie des habitants et sur l’attractivité du territoire.
L’agglomération strasbourgeoise est concernée par une pollution de fond aux particules fines et au dioxyde d’azote. C’est une problématique partagée à l’échelle du bassin d’air du Rhin supérieur. Chacun doit agir sur son territoire et œuvrer de concert avec ses voisins pour diminuer les émissions de polluants dans l’atmosphère.
La Ville et l’Eurométropole de Strasbourg ont développé pour leur territoire une stratégie intégrée en matière de qualité de l’air, en cohérence avec les actions déjà engagées et le Plan de Protection de l’Atmosphère de l’agglomération strasbourgeoise porté par le Préfet pour l’État français. Le programme "Strasbourg Ville et Métropole respirables", par exemple, s’inscrit dans les objectifs nationaux qui visent à "réduire drastiquement et de manière pérenne les niveaux de pollution partout en France (…) et repasser en 5 ans sous les seuils sanitaires pour les particules fines (PM10) et pour le dioxyde d’azote (NO2)".
Sur le territoire de l’agglomération strasbourgeoise, il est encourageant de constater une amélioration progressive de la qualité de l’air, et cela, depuis près de 15 ans.
Néanmoins, la politique en faveur d’une meilleure qualité de l’air doit être renforcée au regard des enjeux sanitaires, économiques et sociaux.

La Circulation différenciée renforcée sur l’EMS lors des épisodes de pollution depuis le 1er octobre 2019

Depuis le 1er octobre 2019, la circulation différenciée, dispositif mis en œuvre par le préfet en cas d’épisode de pollution de l’air prolongé, a été renforcée : les véhicules équipés de Crit’air 3 ne peuvent plus circuler. Ce renforcement était prévu dans arrêté préfectoral du 31 octobre 2017 après une phase d’évaluation et de bilan.

Le bilan a été présenté le 6 septembre 2019 à la préfecture du Bas-Rhin, devant les services de l’État, de l’Eurométropole de Strasbourg (EMS) et les fédérations professionnelles (CCI, CMA, FFB, FRTP, FNTR…).

La pollution atmosphérique est un enjeu de santé publique majeur plus particulièrement dans les zones où se concentre la population comme l’EMS. C’est pour réduire l’exposition de la population aux effets de la pollution atmosphérique, que le dispositif de la circulation différenciée a été mis en place sur le territoire de l’EMS par arrêté préfectoral. Cette mesure d’urgence, en interdisant l’accès aux véhicules les plus polluants, renforce les actions de premier niveau comme la réduction des vitesses et permet de réduire l’impact des épisodes de pollution sur la santé des habitants.

A l’issue d’une évaluation du dispositif associant l’ensemble des acteurs impliqués, la DREAL Grand Est / service Transition énergétique logement construction / pôle Transition énergétique Qualité de l’air ainsi que les services de l’EMS ont permis au Préfet du Bas-Rhin de confirmer le renforcement de la circulation différenciée.

Ce renforcement, déjà programmé en octobre 2017 par l’arrêté préfectoral instituant le dispositif, s’avère nécessaire pour rester efficace dans le temps sur les émissions du trafic routier. En effet, avec le renouvellement naturel du parc roulant, la part de véhicules concernés par la restriction diminue d’année en année. En renforçant le dispositif, on réduit ainsi les émissions polluantes du trafic routier et on protège mieux les habitants.

Depuis le 1er octobre 2019, les véhicules Crit’air 3 ne peuvent plus circuler en cas de circulation différenciée.

Seuls les véhicules équipés de vignette CRIT’AIR 0, 1 et 2 seront autorisés à circuler en cas de circulation différenciée. À l’instar des épisodes de pollution précédents, les véhicules équipés de Crit’air 3 feront, dans un premier temps, l’objet de contrôles pédagogiques pour permettre aux usagers de la route de s’adapter à l’évolution du dispositif.

3

La circulation différenciée s'applique sur les 33 communes de l'Eurométropole de Strasbourg

Du point de vue de la qualité de l’air, plus le périmètre de déploiement de la mesure est large et cohérent avec les solutions de mobilité, plus les gains en émissions peuvent être significatifs. Ainsi, le périmètre des 33 communes de l’Eurométropole de Strasbourg a été retenu.
La restriction s’applique sur la totalité du réseau routier de l’Eurométropole de Strasbourg. De manière transitoire, le fonctionnement du réseau autoroutier sera assuré en permettant les liaisons Est/Ouest au Nord et au Sud de l’agglomération.

Carte

A consulter

Arrêté préfectoral encadrant le dispositif de circulation différenciée en cas de pic de pollution atmosphérique sur le territoire de l'Eurométropole de Strasbourg