Portrait de bénévole: Jean, parrain à la mission locale et l'EPID

 
 
Portrait de Jean

Jean Lefebvre a fait sa carrière professionnelle dans l’industrie lourde, maintenance construction. Autodidacte, il a progressé pour devenir responsable qualité - sécurité de gros projets à l’international. Il est aujourd’hui membre du réseau ProBTP – bénévoles*.

Son engagement citoyen est fondamental dans sa vie quotidienne. Il l’affirme haut et fort et le concrétise au travers de son activité de parrainage qu’il exerce à la mission locale de Molsheim qui accueille et accompagne des jeunes rencontrant des difficultés d’insertion, mais aussi à l’EPID de Strasbourg (école de la deuxième chance). Il évalue son bénévolat à environ 30 heures par semaine.

L’intergénérationnel apporte une plus-value dans l’accompagnement des jeunes 

« Le parrainage ce n’est pas de faire à la place des jeunes, mais de les épauler dans leur démarche. Les jeunes sont volontaires. Quand le jeune est en face de nous, car j’interviens souvent en binôme avec un autre collègue retraité, il faut qu’un lien de confiance s’établisse. Quand il est créé, le rapport avec le jeune passe différemment qu’avec un conseiller de la mission locale et les messages passent bien. Dans le cadre de leur choix professionnel, nous leur présentons la réalité des métiers, et plus précisément ceux du secteur du BTPBâtiment et travaux publics. J’emmène aussi les jeunes pour accomplir certaines formalités. C’est par exemple le cas récent d’un jeune homme qui devait ouvrir un dossier à la MDPHMaison départementale des personnes handicapées. »

En marche avec des détenus

Jean Lefebvre a une deuxième casquette, un deuxième engagement. Il est vice-président de l’association Déclic Alsace qui œuvre pour  la réinsertion des détenus. « Les politiques d’accompagnement doivent être relayées par la société civile pour permettre aux détenus de retrouver une place de citoyen à part entière et prévenir la récidive ». Il organise donc des sorties mensuelles de marche ouvertes aux détenus qui ont bénéficié d’une permission de sortie. « Ces marches constituent un bol d’air, un moment d’échanges avec des accompagnateurs qui sont à l’écoute et contribuent à une reprise de confiance en soi. »

 « On agit donc en complémentarité des conseillers dans les missions locales ou des conseillers d’insertion et de probation. Dans nos différentes interventions, avec ce positionnement différent, nous percevons certains dysfonctionnements ou des freins qu’il faudrait desserrer. Nous sommes prêts à partager ces constats pour progresser ensemble » en organisant des moments d’échanges qui n’existent pas encore suffisamment.

* ProBTP est l’organisme de protection sociale des actifs et retraités du bâtiment qui gère les retraites complémentaires, les loisirs, les vacances des adhérents.