Schéma départemental d'accueil des gens du voyage 2011-2017

 
 

La loi du 5 juillet 2000 relative à l’accueil et à l’habitat des gens du voyage  vise à définir un équilibre entre d’une part, la liberté constitutionnelle d’aller et venir et par conséquent la possibilité pour les gens du voyage de stationner dans des conditions décentes, et d’autre part, le souci des pouvoirs publics, préfecture et élus locaux, d’éviter des stationnements illicites, source de difficultés éventuelles. Elle définit les conditions d’élaboration du schéma départemental d’accueil des gens du voyage et les dispositifs d’accueil à réaliser.

Au terme du schéma départemental pour 2002-2008, les communes qui se sont réellement saisies de la question l’ont fait avec volontarisme offrent de bonnes conditions d’accueil aux gens du voyage. Il convient d’aller au bout de la démarche plus particulièrement en complétant l'offre en aires de grand passage.

Dans le prolongement de ce schéma, le schéma départemental pour 2011-2017 a été élaboré conjointement par le Conseil départemental  du Bas-Rhin et l’État. Cette démarche a pleinement associé les partenaires concernés: collectivités locales (notamment l' Eurométropole de Strasbourg ), associations représentant les gens du voyage ou assurant des services, Éducation nationale , Agence régionale de santé ,...

Le schéma pour 2011-2017 prescrit les besoins d’aménagement des aires d’accueil et les aires de grand passage, ainsi que leur fonctionnement, et définit des actions à mener pour l’intervention sociale et la scolarisation.

Ce schéma correspond ainsi à un plan d’actions qui se veut être un outil à disposition des communes et de l’ensemble des partenaires de l’accueil des gens du voyage dans notre département.

Aider les gens du voyage à construire leur avenir est la clé de leur intégration, notamment en favorisant leur accès aux droits communs et en luttant contre les préjugés et les stéréotypes dont ils sont victimes.