Alerte canicule de niveau 3 et épisode de pollution atmosphérique

 
 

Le Bas-Rhin connaît actuellement une vague de chaleur, provoquant un pic de pollution à l'ozone. Retrouvez ici les mesures arrêtées par le préfet et les conseils de comportement

Vague de chaleur : activation du niveau 3 "alerte canicule"

Météo France annonce de fortes chaleurs dans le département avec des températures élevées de jour comme de nuit sur plusieurs jours et a placé le département du Bas-Rhin en vigilance orange canicule.

Par conséquent, le Préfet du Bas-Rhin a pris la décision d’activer à compter le niveau 3 « alerte canicule » du plan départemental de gestion d’une canicule.

Cette posture permet de renforcer la mobilisation des services publics et les acteurs territoriaux et de mettre en place des actions de prévention et de gestion adaptées à l’intensité et à la durée du phénomène.

Les pouvoirs publics sont pleinement mobilisés pour assurer la meilleure prise en charge des personnes et notamment les plus fragiles. Une réunion de la cellule de suivise tiendra en préfectureavec l’ensemble des acteurs concernés dès demain, mardi 25 juin.

La préfecture appelle dès à présent chacun et les acteurs au service des populations en particulier, à la plus grande attention vis-à-vis des personnes sensibles ou exposées, notamment les personnes âgées ou de santé fragile, les enfants, les sportifs et les personnes travaillant en extérieur.

Conséquences possibles d’un épisode de canicule :

  • chacun d'entre nous est menacé, même les sujets en bonne santé,
  • le danger est plus grand pour les personnes âgées, les personnes atteintes de maladie chronique ou de troubles de la santé mentale, les personnes qui prennent régulièrement des médicaments, les femmes enceintes et les personnes isolées,
  • chez les sportifs et les personnes qui travaillent dehors, attention à la déshydratation et au coup de chaleur,
  • veillez aussi sur les enfants,
  • les symptômes d'un coup de chaleur sont : une fièvre supérieure à 40°C, une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, une somnolence, une soif intense, une confusion, des convulsions et une perte de connaissance.

Compte tenu de la situation, la préfecture du Bas-Rhin adresse à tous les conseils de comportements suivants :

  • en cas de malaise ou de troubles du comportement, appelez un médecin ou les services de secours, en cas d’absence ou d’indisponibilité de votre médecin traitant, au lieu d’aller aux urgences, vous pouvez appeler un médecin 116 117, en semaine, de 8 h à 20 h dans le Bas-Rhin (appel gratuit). Ce numéro vous permet d’entrer rapidement en contact avec un médecin généraliste qui évalue la situation, vous conseille et, si besoin, recherche un médecin libéral disponible à proximité pour vous prendre en charge. Les urgences vitales sont immédiatement détectées et prises en charge sans délai par les services du 15,
  • si vous avez des personnes âgées, souffrant de maladies chroniques ou isolées dans votre entourage, prenez de leurs nouvelles ou rendez leur visite deux fois par jour. Accompagnez-les dans un endroit frais. Signalez leur situation après des services municipaux de leur commune,
  • pendant la journée, fermez volets, rideaux et fenêtres. Aérez la nuit,
  • utilisez ventilateur et/ou climatisation si vous en disposez. Sinon essayez de vous rendre dans un dans un endroit frais ou climatisé (grandes surfaces, bibliothèques, cinéma, etc) deux à trois heures par jour,
  • ne sortez pas aux heures les plus chaudes (11h-21h),
  • si vous devez sortir portez un chapeau et des vêtements légers et de couleur claire,
  • mouillez-vous le corps plusieurs fois par jour à l'aide d'un brumisateur, d'un gant de toilette ou en prenant des douches ou des bains,
  • hydratez-vous suffisamment, sans attendre d’avoir soif (plusieurs fois par jour si vous êtes un adulte ou un enfant et au moins 1.5L si vous êtes une personne âgée),
  • continuez à manger normalement et ne consommez pas d’alcool, qui altère les capacités de lutte contre la chaleur et favorise la déshydratation,
  • limitez vos activités physiques,
  • veillez à respecter la chaîne du froid lors du transport ou de la consommation des denrées alimentaires périssables.


CANICULE-Tw-11

Pour en savoir plus et suivre l’évolution des températures :

  • vigilance.meteofrance.com
  • 05 67 22 95 00 (Météo-France, numéro non surtaxé).

Retrouvez également les recommandations et les bonnes pratiques

  • sur le site des services de l’État dans le Bas-Rhin, rubrique « gestion d’une canicule »
  • sur le site de l’ARS Grand Est (www.grand-est.ars.sante.fr ) rubrique « chaleur et canicule »
  • via le numéro vert « canicule info service » au 08 00 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe entre 9h et 19h).

Épisode de pollution atmosphérique : levée des mesures d'urgence à partir du 1er juillet

ATMO Grand Est indique que le flux d'ouest apportant des masses d’air moins chargées en ozone bien installé combiné à la franche baisse des températures entraînera une diminution généralisée des teneurs en ozone pour la journée de lundi. Les niveaux d'ozone repasseront sous le seuil d’information et recommandations durablement.

En conséquence, la procédure d'alerte et les mesures d'urgence liées à cet épisode de pollution, notamment l'abaissement de la vitesse et la circulation différenciée, sont levées à compter de demain lundi 1er  juillet 2019 sur l’ensemble du département du Bas-Rhin.

Tous les usagers de la route non encore équipés de vignette Crit'air sont invités à la commander sur le site gouvernemental www.certificat-air.gouv.fr . La préfecture rappelle en effet qu'en cas de pollution à l'ozone en conditions estivales, les oxydes d'azote réagissent avec d'autres polluants pour former de l'ozone. 65 % des émissions d'oxyde d'azote sont dues à la circulation routière.

images