Université de Strasbourg : Recherche sur les les violences conjugales

 
 

 

En réponse à un appel d'offre du GIP Mission de recherche Droit et Justice, le centre de droit privé fondamental de l'université de Strasbourg a présenté en 2013 un projet de recherche intitulé : Les violences conjugales, bilan des des dispositifs et propositions d'amélioration. La recherche a été menée de façon interdisciplinaire à travers les approches croisées et complémentaires en droit, en psychologie et en sociologie.

Les membres du comité de pilotage du dispositif de Téléphone Grave Danger, piloté par le Tribunal de Grande Instance de Strasbourg et la Préfecture du Bas-Rhin (délégation départementale aux droits des femmes et à l'égalité), ont collaboré à cette recherche de deux années et ont enrichi les travaux menés de leur expérience professionnelle.

La recherche a été publiée en octobre 2015, les préconisations concernent les plans législatif, réglementaire, institutionnel et psychologique.

Elle se poursuit en 2016 sur les ordonnances de protection et les statistiques de toutes les juridictions (2 000 à 3 500 situations), par un travail auprès d'autres tribunaux et une enquête sur les injonctions aux juges.