25 novembre 2018 : journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

 
 
© ONU/Jawad Jalali

La violence à l'égard des femmes constitue une violation des droits de la personne humaine. Elle est aussi une conséquence de la discrimination à leur égard (aussi bien dans la loi que dans la pratique) ainsi que des inégalités persistantes entre hommes et femmes. Cette violence a des répercussions sur les objectifs de progrès tels que l'éradication de la pauvreté, la paix et la sécurité

En 1999, l’Assemblée générale des Nations Unies proclamait le 25 novembre journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et invitait les gouvernements, les organisations internationales, les organisations non gouvernementales et les associations à mettre en place des manifestations pour sensibiliser le public. Depuis lors de événements sont organisés chaque année.

Cependant, le nombre de femmes victimes de violences reste encore trop nombreux : en France, chaque année, près de 223 000 femmes de 18 à 75 ans sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles exercées par leur ancien ou actuel partenaire.
La journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes du 25 novembre 2018 est l’occasion pour l’ensemble des acteurs et actrices de réaffirmer l’importance d’une mobilisation collective contre les violences faites aux femmes.

Retrouverez ci-dessous le programme des manifestations organisées dans le Bas-Rhin et en Allemagne pour vous informer et vous sensibiliser sur cette question et apprendre les bons comportements à adopter.