Sécurité routière

Epidémie de Coronavirus Covid-19 dans le Bas-Rhin

Le point sur la situation locale, les recommandations, les mesures sanitaires pour protéger la population et les mesures de soutien aux entreprises

> Voir l'article

Incident de circulation ferroviaire entre Ingenheim et Saessolsheim

 
 
Incident de circulation ferroviaire entre Ingenheim et Saessolsheim

Incident de circulation ferroviaire entre Ingenheim et Saessolsheim - point de situation à 13h30

Le TGVTrain à grande vitesse Strasbourg-Paris de 07h19 a déraillé aujourd’hui à 07h45, entre Ingenheim et Saessolsheim (arrondissement de Saverne) alors que 348 passagers étaient à bord.

Bilan

Le bilan définitif fait toujours état de 1 blessé en urgence absolue (héliporté par Dragon 67 vers l’hôpital de Strasbourg-Hautepierre) et de 21 blessés pris en charge en urgence relative.
Sur les 22 blessés recensés, 4 ont nécessité une hospitalisation (dont 1 en urgence absolue vers Strasbourg et 3 en urgence relative vers Saverne). Les 18 autres, blessés très légèrement, ont pu quitter le site.

Un centre d’accueil est ouvert à la salle communale d’Ingenheim pour prendre en charge les passagers du train, où ils peuvent bénéficier de l’accompagnement de la cellule d’urgence médico-psychologique. Nourriture et boissons leur sont remis.
Plusieurs bus sont mobilisés par la SNCFSociété nationale des chemins de fer français pour ensuite les évacuer vers Strasbourg. Un accueil spécifique leur est dédié en gare de Strasbourg.
Un train spécial est affrété par la SNCFSociété nationale des chemins de fer français pour permettre à ceux qui le souhaitent de rejoindre Paris.

Moyens engagés

La préfète du Bas-Rhin a activé le plan nombreuses victimes (NOVI). Un centre opérationnel départemental est également activé en préfecture pour coordonner les opérations de secours. Joël Dubreuil, sous-préfet de Saverne, s’est immédiatement rendu sur place ainsi que Dominique Schuffenecker, directeur de cabinet.

99 sapeurs pompiers, 10 agents du Samu et 47 engins sont mobilisés pour porter secours et assistance aux victimes.

102 gendarmes sont également mobilisés pour sécuriser les lieux et faire les constatations nécessaires à l’enquête ouverte par le Parquet de Strasbourg.

Une cellule d’urgence médico-psychologique a été déployée sur place.

Plusieurs bus sont mobilisés par la SNCFSociété nationale des chemins de fer français pour évacuer le reste des passagers.

Impacts sur la circulation

La circulation des trains a été déviée dans les deux sens, entraînant des retards.

La RD 667 est coupée pour permettre l’intervention des secours. La population est invitée à éviter le secteur et à laisser la priorité aux véhicules de secours.