Sécurité publique

Pétards : une nouvelle campagne pour prévenir les mauvais usages

 
 
Pétards : une nouvelle campagne pour prévenir les mauvais usages

L'usage des pétards à la St Sylvestre est une tradition très ancrée en Alsace. Cet usage est à l’origine de très nombreuses blessures, notamment aux mains, aux yeux, aux oreilles, chez les plus jeunes, notamment chez les adolescents, dont les atteintes physiques sont souvent d’une gravité extrême.

 

Face à cette situation, une première réponse réglementaire a été mise en œuvre dès 2007.

Chaque année, un arrêté préfectoral limite la vente, l’usage et le transport de pétards et artifices. Un vaste plan d’action alliant la prévention et les contrôles a depuis été mis en place chaque année et a été renforcé suite au décès de deux jeunes de 20 et 24 ans lors du réveillon de 2012.

 
Image affiche

Prévention de l'usage des pétards et artifices dans les collèges du département 

Une importante campagne de prévention auprès des jeunes est réalisée en partenariat par l’Eurométropole de Strasbourg. Elle permet de sensibiliser les plus jeunes aux risques liés aux mauvais usages des pétards et artifices ainsi que les sanctions encourues en cas de non-respect de la réglementation nationale et départementale.

Cette année, ce sont plus de 10 000 élèves de 4ème qui ont bénéficié de cette action. Entre 65 000 et 70 000 élèves en ont bénéficié depuis 2007.

Le 21 décembre dernier, Jean-Luc Marx a participé à une opération de prévention au collège Solignac de Strasbourg, en présence de Roland Ries, Maire de Strasbourg, de Robert Herrmann, Président de l'Eurométropole de Strasbourg et de Mme Sophie Béjean, Rectrice de l'Académie de Strasbourg.

autorités
DDSP

Après un exposé du référent de la police sur la réglementation en matière de pétards, les deux classes de collégiens présentes ont pu concrètement appréhender les conséquences d'une mauvaise utilisation en termes médical, grâce à l'intervention du Pr Philippe LIverneaux, chef du service SOS Mains et du Dr Dan Dehry chef de clinique du pôle d'action ophtalmologique des Hôpitaux Universitaire de Strasbourg (HUS).

Enfin, l'intervention d'un agent du déminage de Strasbourg a permis aux élèves de comprendre comment utiliser les pétards autorisés dans des conditions de sécurité optimales.

Pr Liverneaux
 
Déminage
Connaissez-vous la réglementation en matière de pétards et les conditions dans lesquelles les utiliser?

Réglementation permanente et temporaire relative aux pétards et artifices

Les artifices de divertissement sont des produits explosifs particuliers qui appartiennent à la famille des articles pyrotechniques. Compte tenu des risques qu’ils comportent, ils sont soumis à des dispositions spécifiques concernant leur acquisition, leur stockage et leur utilisation.

L’usage dévoyé des artifices de divertissement est à l’origine, chaque année, de nombreux accidents et troubles à l’ordre public notamment à l’occasion de la fête nationale. D’autres infractions résultant d’un usage inconsidéré ou malveillant des artifices de divertissement peuvent également être constatées.

S’agissant des personnes, l’émission de bruit peut porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme. Des cas de tirs tendus en direction de personnes peuvent mettre en danger la vie d’autrui.

S’agissant des biens, des délits de dégradation ou de détérioration par explosion ou par incendie dus au manquement à une obligation de sécurité ou de prudence, même lorsqu’elles sont involontaires, sont parfois relevés.

L’acquisition, l’utilisation, le transport et le stockage de pétards et artifices font l’objet de restrictions permanentes au niveau national et départemental .

En raison des nombreux accidents lors des fêtes de fin d’année dans le Bas-Rhin, de nouvelles restrictions ont été prises par arrêté préfectoral du 4 décembre 2017  :

- Interdiction d’utilisation, de port et de transport des artifices de divertissement et articles pyrotechniques dans tous lieux où se tient un grand rassemblement de personnes, ainsi qu'à leurs abords immédiats ;
- Interdiction pour les mineurs de la détention, du transport et de l'utilisation d'artifices de divertissement et articles pyrotechniques des catégories F2 et plus
- Interdiction de la vente au déballage ;
- Interdiction de vente d’artifices de divertissement et d'articles pyrotechniques des catégories F3 susceptibles d'être détournés pour un usage à tir tendu vers les personnes ou les biens (fusées, chandelles, bombes de mortier) à toute personne non titulaire d’un certificat de qualification C4-T2 de niveau 1 ou 2.

 

Documents à télécharger