Protection civile

Risques de noyade : les pouvoirs publics mobilisés pour que la baignade reste un plaisir

 
 
Risques de noyade : les pouvoirs publics mobilisés pour que la baignade reste un plaisir

La période estivale, souvent synonyme de vacances et d’insouciance, est propice à la baignade, aussi bien en piscine, qu’en plan d’eau. Cependant, à l’heure où les chiffres nationaux mettent en évidence une augmentation importante des noyades accidentelles, notamment chez les plus jeunes, la vigilance est de mise.

Les noyades accidentelles ont progressé ces dernières années en France (1266 en 2015 et 1649 en 2018) et restent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les jeunes de moins de 25 ans1 . Le département du Bas-Rhin n’est pas épargné avec 10 noyades accidentelles recensées depuis 2015, dont 7 mortelles.

Dominique Schuffenecker, directeur de cabinet de Jean-Luc Marx, préfet du Bas-Rhin, accompagné des services de secours et de contrôles (direction départementale de la cohésion sociale, direction départementale de la protection des populations, groupement de gendarmerie du Bas-Rhin, service départemental d’incendie et de secours), Karine Alleaume, responsable de la cellule eaux de loisirs à l’agence régionale de santé (délégation du Bas-Rhin), et Claude Froehly, maire d'Illkirch-Graffenstaden, vice-président de l’Eurométropole de Strasbourg en charge du fonctionnement des équipements sportifs, ont rappelé les conseils de prudence et les modalités de surveillance des lieux de baignade lors de la visite du plan d'eau du Baggersee, mardi 9 juillet 2019 :

  • choisissez une baignade surveillée par un maître-nageur et respectez les zones de surveillance,
  • respectez la couleur des drapeaux : la baignade est interdite si le drapeau est rouge,
  • ne quittez jamais vos enfants des yeux et ne les laissez jamais seuls dans l’eau. Sachez qu’un enfant peut se noyer dans 20 cm d’eau en moins de 3 minutes,
  • équipez vos enfants de brassards adaptés à leur taille ou d’un maillot de bain à flotteurs,
  • ne consommez pas d’alcool avant ou pendant la baignade,
  • tenez compte de votre condition physique et de votre état de santé,
  • entrez dans l’eau toujours très progressivement, surtout après une exposition prolongée au soleil, afin d’éviter un choc thermique, voire une hydrocution,
  • apprenez les gestes qui sauvent et en présence de toute personne qui, suite à une immersion, présente une difficulté respiratoire, appelez les secours :
         

- 18 : pompiers,
- 15 : service d’aide médicale urgente (SAMUService d'aide médicale urgente),
- 112 : numéro unique européen,
- 114 : pour les personnes sourdes et malentendantes.

             

P1080197
 
P1080238
     
P1080218
 
P1080210

1 .Source : Santé publique France