Santé

Epidémie de Coronavirus Covid-19 dans le Bas-Rhin

Le point sur la situation locale, les recommandations, les mesures sanitaires pour protéger la population et les mesures de soutien aux entreprises

> Voir l'article

Cas de légionellose à l'Ouest de Strasbourg et son agglomération

 
 
Cas de légionellose à l'Ouest de Strasbourg et son agglomération

Point de situation au 3 janvier

Entre le 1er novembre et le 12 décembre 2019, 24 cas de légionellose ont été diagnostiqués chez des patients âgés de 42 à 88 ans résidant à l’Ouest de l’agglomération de Strasbourg (Strasbourg Ouest, Lingolsheim, Ostwald) ou s’y étant déplacé. Deux personnes sont décédées, 22 sont guéries ou en voie de guérison.

Cette situation a orienté les enquêtes environnementales et épidémiologiques vers la recherche d’une source commune de contamination.

Dès début novembre, les services de l’agence régionale de santé (ARS) Grand Est, Santé publique France Grand Est, la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) Grand Est, la direction départementale de la protection des populations (DDPP) du Bas-Rhin et du service hygiène et de santé-environnementale (SHSE) de la Ville de Strasbourg se sont mobilisés pour mettre en place des mesures de contrôle et identifier la ou les sources de contamination.

Plus d’une centaine de prélèvements ont été analysés dans les différentes sources de contamination suspectées. Les résultats préliminaires des comparaisons réalisées1 entre les bactéries collectées chez des patients et celles retrouvées dans l’eau d’une cheminée d’une chaufferie collective située dans le quartier des Tanneries à Lingolsheim, montrent des profils génomiques comparables. Les résultats préliminaires de ces analyses et ceux des investigations épidémiologiques et environnementales montrent que la chaudière collective serait la source de contamination à l’origine de cet épisode.

En attendant la production des résultats définitifs, la chaudière avait été arrêtée par précaution dès le 12 décembre dernier. Aucun cas de légionellose n’a été déclaré depuis cette date.

Les résultats complets des investigations menées pour chaque patient leur sont communiqués individuellement.

Rappel :

La légionellose est une infection pulmonaire qui affecte essentiellement les adultes et plus particulièrement les personnes fragilisées (tabagisme, personnes atteintes de maladies respiratoires chroniques, diabète, maladies affaiblissant les défenses immunitaires, personnes âgées, etc). Elle se traduit par de la fièvre et des signes pulmonaires (toux, difficultés à respirer) et peut parfois s’accompagner d’autres signes (diarrhées, douleurs musculaires, fatigue intense, manque d’appétit, etc.). L’évolution de la maladie s’oriente rapidement vers une pneumopathie avec nécessité d’hospitalisation dans la grande majorité des cas. La période d’incubation de la maladie est de 2 à 10 jours.

Dans la majorité des cas, sous traitement antibiotique adapté, l’évolution est favorable. Le traitement est d’autant plus efficace qu’il est mis en œuvre rapidement. Il n’y a donc aucune mesure particulière de prévention à mettre en œuvre hormis consulter son médecin traitant. La légionellose ne se transmet pas de personne à personne. La contamination se fait par voie respiratoire, par inhalation d’eau contaminée diffusée en aérosol (douche, bain bouillonnant, etc). La contamination peut également provenir des systèmes de refroidissement par voie humide (tours aéroréfrigérantes) de certaines installations industrielles et des réseaux d’eau sanitaire. La consommation d’eau du robinet n’est pas à remettre en question, la contamination se faisant essentiellement par voie respiratoire.

En 2018 dans le département du Bas-Rhin, 48 cas de légionellose ont été déclarés, parmi lesquels 5 personnes sont décédées. En 2019, 78 cas de légionellose ont été déclarés sur l’ensemble du département, incluant le présent cas groupé, et 7 personnes sont décédées.

 

Chronologie des faits

Voir la chronologie des faits, des investigations et des actions entreprises pour mettre un terme à l'épisode de contamination : site de l'ARS Grand Est .

Communiqués de presse

Trois communications communes de la préfecture, de l'ARS et de l'Eurométropole de Strasbourg ont été réalisées et diffusées à l'ensemble des médias locaux pour informer la population de la situation et de son évolution en toute transparence :

CP du 21 novembre 2019 - Huit cas de légionellose détectés à l'Ouest de Strasbourg et son agglomération

CP du 18 décembre 2019 - Cas de légionellose à l'Ouest de l'agglomération strasbourgeoise : point de situation

CP du 3 janvier 2020 - Cas de légionellose à l'Ouest de Strasbourg et son agglomération : nouveau point de situation au 3 janvier

1 Analyses réalisées par le Centre National de Référence des Légionelles de Lyon