Accueil des usagers et gestion de crise : des investissements de modernisation sans précédent

 
 
Accueil des usagers et gestion de crise : des investissements de modernisation sans précédent

Jean-Luc Marx a inauguré plusieurs locaux rénovés de la Préfecture après plusieurs mois de travaux. 11 chantiers ont été menés simultanément pour plus de 6 millions d'euros

La préfecture du Bas-Rhin fait l’objet d’une profonde mutation depuis 2017, que ce soit sur le plan de la qualité de l’accueil du public, de la sécurité des personnes, de l’amélioration des conditions de travail et de l’accessibilité.

Pas moins de11 chantiers ont été engagés ces derniers mois, pour un montant total de près de 6 M € d’investissement dont trois impactent directement l’exercice de missions prioritaires de la Préfecture que sont l’accueil des usagers et la gestion de crise.

Rénovation de l’accueil de la Préfecture :

Le chantier de rénovation et de modernisation de l’accueil a été initié dès 2017 pour restructurer l’accueil en profondeur et améliorer la qualité de l'accueil pour les usagers. Un programme de rénovation de l’entrée générale de la Préfecture et du hall d’accueil a été entrepris, accompagné d’une modification complète du process d’accueil des usagers, plus moderne et plus lisible.

La sécurisation, l’amélioration des conditions de travail des agents, l’intégration du numérique et la mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite en sont les grands axes de progrès.

Les principales modifications concernent :

  • l’accueil général qui a été rénové avec le souci d’y intégrer la dimension numérique (tablettes tactiles interactives et écrans d’informations) et la proximité avec l’usager ;
  • l’accès au hall d’accueil qui a été sécurisé par la mise en place de portiques de sécurité filtrants gérés par un système de QR codes.
QR Code
 
D1Dpv3xXQAAzFK2

200 000 € ont été investis dans la rénovation de l’accueil.

Mise en accessibilité des bureaux dédiés à l’accueil des étrangers

Une passerelle a été créée entre deux ailes du bâtiment situé place de la République pour mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite plusieurs bureaux de la Direction des Migrations et de l’Intégration (DMI).

Cette mise en accessibilité doit permettre de multiplier les espaces d’accueil du public et ainsi d’améliorer les conditions générales dans lesquelles les usagers sont reçus à la Préfecture à l’occasion de leurs démarches.

La passerelle a été conçue par un architecte du patrimoine, pour un investissement de 210 000 €.

Rénovation du centre opérationnel départemental (COD)

Le centre opérationnel départemental est un outil de gestion de crise à disposition du préfet qui l'active quand un événement majeur a lieu dans le département (importantes manifestations, épisodes climatiques exceptionnels, accident de grande ampleur, etc). Dirigé par le préfet, il peut rassembler, selon l’évènement, l'ensemble des acteurs de la sécurité civile, des secours, les différents services de police et de la gendarmerie nationales, les services de l'Etat concernés, les représentants des collectivités ainsi que les opérateurs de réseaux.

En 2018, le COD a été activé 38 jours, dont 32 jours en mode gestion de crise et 6 jours en mode exercice.

La rénovation du COD, construit en 1995 au sein de l’hôtel préfectoral à la suite de la catastrophe aérienne du Mont Saint Odile, était devenue indispensable notamment au regard des dernières évolutions technologiques.

Environ 800 000 € ont ainsi été investis pour fournir un outil de travail performant, ergonomique et doté d’équipements informatiques modernes.

Le nouveau COD est organisé en 4 espaces sur 2 niveaux :

  • Une vaste salle de situation équipée d’un mur d’image modulable, permettant l’agrégation d’informations provenant de l’ensemble des services présents au COD,
  • Une salle de décision, où sont installés un tableau interactif ainsi qu’un équipement de visioconférence,
  • Un bureau partagé équipé lui aussi d’un tableau interactif, permettant à des acteurs de se réunir autour d’une thématique particulière,
  • 44 postes de travail destinés aux agents de liaison des services armant le COD répartis en espaces thématiques (sécurité, secours, etc) et équipés d’écrans de report vidéo permettant un suivi permanent des évènements.

Enfin, une salle de repos à destination des agents a été aménagée.

L’ensemble du COD dispose de liaisons informatiques et radios aux dernières normes.

COD