Environnement

Sécheresse : le bassin hydrographique de la Bruche, Ehn, Andlau, Giessen, Liepvrette placé en alerte renforcée

 
 
Sécheresse : le bassin hydrographique de la Bruche placé en alerte renforcée

Le comité départemental sécheresse s’est réuni le mercredi 5 août 2020 afin d’analyser la situation de la ressource en eau dans le Bas-Rhin et a décidé de placer le bassin de la Bruche en alerte renforcée. Le reste du département reste en alerte.

Les indices d’humidité des sols sont largement en dessous de la normale et les précipitations du début de semaine n’ont pas suffi à ralentir la tendance à l’asséchement des cours d’eau de l’unité hydrographique de la Bruche.

La nappe phréatique d’Alsace affiche des tendances à la baisse dans le département avec partout des niveaux inférieurs aux normales de saison.

Sur la base de ce contexte climatique et hydrologique, le comité sécheresse a décidé de placer l’unité hydrologique de la « Bruche, Ehn Andlau, Giessen, Liepvrette » en état d’alerte renforcée. Cela s’accompagne de nouvelles mesures de restriction de l’usage de l’eau, notamment d’interdiction d’arrosage étendue entre 8h et 20h pour :

  • les pelouses, espaces verts et terrains de sports (sauf terrains de compétition de niveau national),
  • les jardins potagers,
  • les golfs (sauf « green et départ »).

Pour le reste du département, les arrêtés préfectoraux du 22 juillet 2020 classant les cours d’eau des bassins de la « Sarre », « Lauter, Sauer, Moder, Zorn » et « Ill Aval » en alerte sécheresse sont maintenus.

Pour rappel, les arrêtés préfectoraux ne concernent que les prélèvements en eaux superficielles et l’utilisation des eaux issues de ces prélèvements. Les eaux distribuées par les réseaux d’Adduction en Eau Potable (AEP) qui ont pour origine les nappes profondes ne sont pas concernées par ces restrictions. Les communes concernées par des restrictions dans l’usage de l’eau potable sont celles alimentées partiellement ou en totalité par source tel que mentionné dans l’annexe 1 de l’arrêté préfectoral.

Les usagers du département qui ne sont pas concernés par des mesures de restriction de l’usage de l’eau sont toutefois invités à adopter une utilisation raisonnable des ressources en eau.

Au regard de l’épisode caniculaire à venir et de l’évolution de la sécheresse, un nouveau comité sécheresse se réunira mercredi 12 août prochain afin de réévaluer les mesures de restriction de l’usage de l’eau.

Annexes :