Conférence régionale et signature de la convention d'appui à la lutte contre la pauvreté

 
 
Conférence régionale et signature de la convention d'appui à la lutte contre la pauvreté

Le 20 décembre à l’ENAÉcole nationale d'administration, les acteurs de la solidarité se sont réunis en présence de Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, et d’Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lute contre la pauvreté, à l’occasion de la conférence régionale pour la mise en œuvre de la stratégie nationale de prévention et de lute contre la pauvreté, dans la région Grand Est.

Conférence régionale des acteurs 

Cette conférence des acteurs intervient trois mois après la présentation par le président de la République des engagements de la stratégie de prévention et de lute contre la pauvreté.16 autres conférences régionales sont et seront organisées en France métropolitaine et en outremer.

Signature de la convention d'appui à la lutte contre la pauvreté et accès à l’emploi | Bas-Rhin

En présence de Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, et d’Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lute contre la pauvreté, Jean-Luc Marx, préfet du Bas-Rhin, et Frédéric Bierry, président du département du Bas-Rhin et président de la commission affaires sociales de l’Assemblée des départements de France, ont signé le jeudi 20 décembre une convention d’appui à la lute contre la pauvreté et
d’accès à l’emploi. Cette signature s’inscrit dans la nouvelle démarche de contractualisation entre l’État et les départements : l’État appuie les départements qui s’engagent dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté pour développer de nouvelles solutions adaptées aux besoins des populations précaires sur leurs territoires. Pour le président du conseil départemental, Frédéric Bierry, ce partenariat local préfigure les réflexions qu’il conduit dans le cadre de la mission qui lui a été confiée sur les politiques d’insertion et d’emploi.

Le Bas-Rhin devient le deuxième département à s’engager avec l’État dans la mise en place de cette stratégie. Il bénéficiera à ce titre d’un soutien prévisionnel de plus 1 million d’euros en 2019. Le département s’engage ainsi à empêcher les sortes sèches de l’aide sociale à l’enfance à l’atteinte de la majorité, renforcer l’accès aux droits sociaux et améliorer l’orientation et l’insertion professionnelle des allocataires du revenu de solidarité active.

En complément, l’État s’engage à soutenir deux initiatives du département du Bas-Rhin dès janvier 2019 pour renforcer l’accompagnement des allocataires du RSARevenu de solidarité active :

  • Avec le déploiement accru du dispositif « Un pied à l’étrier », 300 allocataires du RSARevenu de solidarité active bénéficieront en plus chaque année d’une offre de bénévolat volontaire permettant de renforcer leurs compétences et leur employabilité et de soutenir le secteur associatif
  • Grace au lancement de la plateforme « Job Connexion », 5 000 allocataires du RSARevenu de solidarité active pourront bénéficier dès le premier semestre 2019 d’une application de géolocalisation des offres d’emploi à proximité de leur domicile et connectée avec les solutions de garde et de transport sur le territoire du Bas-Rhin. 500 entreprises seront ainsi soutenues dans leur recherche de compétences.

Avec cette convention, le département du Bas-Rhin réaffirme ses deux piliers : une place pour chacun dans la société, en apportant à chaque Bas-rhinois une réponse à ses besoins fondamentaux, et une place pour chacun dans l’emploi, en accompagnant vers et dans l’emploi.
La stratégie nationale de prévention et de lute contre la pauvreté a fait de l’accompagnement des personnes l’un de ses piliers. La convention signée entre l’État et le département du Bas-Rhin en constitue un exemple remarquable.