Se souvenir des 52 000 déportés internés au camp de concentration nazi de Naztweiler-Struthof

 
 
Se souvenir des 52 000 déportés internés au camp de concentration nazi de Naztweiler-Struthof

Sandrine Anstett-Rogron, sous-préfète de Molsheim, a présidé la cérémonie nationale du souvenir dimanche 23 juin

Ce haut lieu de mémoire nationale transmet le souvenir des 52 000 déportés qui y furent internés.

Resized_1170034_8758

Sandrine Anstett-Rogron a rappelé que le centre européen du résistant déporté (CERD) a obtenu l'an dernier le label du patrimoine européen, "symbole fort qui nous rappelle qu'il nous appartient de travailler à l'échelle européene pour transmettre continuellement la mémoire de celles et ceux qui ont vécu des années de terreur dans ce camp." L'Europe, au travers de laquelle nous portons une responsabilité collective pour préserver la paix.

Sandrine Anstett-Rogron a également salué l'action de Pierre Rolinet, résistant déporté Nacht Und Nebel, président d'honneur de l'amicale national des déportés et familles de disparus de Natzweiler-Struthof, qui a su "construire un pont vers les générations qui n'ont pas connu la guerre".

Resized_1170064_2703
Resized_1160882_2991